Combien faut-il gagner par mois pour acheter un logement neuf ?

acheter

Taux d’intérêt historiquement bas, prêts à taux zéro, banques plus souples, toutes les conditions sont en ce moment réunies pour sauter le pas et permettre au plus grand nombre de foyers d’acheter un logement neuf. Cependant, ces conditions sont-elles suffisantes ? Peut-on réellement aujourd’hui investir et combien faut-il gagner pour acheter un logement neuf ?

Il est de plus en plus facile d’acheter

Si auparavant seuls les foyers aisés (50 000 euros en moyenne d’apport annuel en 2012) pouvaient acheter un logement, la roue de l’immobilier semble tourner. En effet, il y a quelques années, seuls les foyers les plus fortunés obtenaient les meilleurs taux d’intérêt. Les temps ont changés et les banques sont aujourd’hui plus souples : les taux d’intérêt ont encore baissé en juillet dernier, atteignant 1,55% en moyenne, ce qui permet aux foyers plus modestes d’acquerir un logement neuf.

Un salaire net de 2 000 euros suffirait pour acheter un logement neuf

Au point que, selon les courtiers, un ménage disposant d’un revenu mensuel de 2 000 euros peut envisager d’acheter un logement neuf. Ils estiment en effet qu’avec 2 000 euros de revenus nets par mois ainsi qu’un apport de 17 000 euros, un ménage peut devenir propriétaire d’un logement neuf. Ces chiffres sont cependant relatifs puisqu’ils ne concernent pas les régions les plus chères de France comme l’Ile-de-France.

La place aux jeunes

Mais si l’achat d’un logement neuf devient de plus en plus accessible c’est avant tout grâce aux Prets à Taux Zéro destinés aux primo-acquérants. En effet, ce prêt ainsi que la volonté des banques de rechercher de jeunes clients sont autant d’éléments favorables à l’acquisition d’un premier logement.

Pourquoi investir dans une résidence séniors grâce à la loi Pinel ?

séniors                                                          (Source : Pinterest) 

On le sait, la population vieillit et le nombre de séniors est en constante augmentation. En effet d’ici 2060, plus d’un tiers de la population aura plus de 60 ans. Il devient donc nécéssaire de s’adapter à cette évolution ce qui passe tout d’abord par le logement. En effet, le monde de l’immobilier doit s’adapter à ce changement démographique en proposant des logements adaptés aux séniors. Ainsi, le marché des résidences séniors, nouvelle forme d’habitat conçu pour des personnes âgés autonomes, ne cesse de se développer.
Que diriez-vous alors d’investir dans un de ces logements, considérés comme des placements « à revenus élevés » grâce à la loi Pinel ? Ikimo9 vous explique pourquoi il est intéressant d’investir dans un logement pour séniors.
Défiscaliser avec la loi Pinel
Investir dans un logement neuf pour séniors c’est tout d’abord bénéficier des dispositifs fiscaux en vigueur concernant le logement neuf, notamment la loi Pinel : dispositif offrant une réduction d’impôts pouvant aller jusqu’à 21% lors de l’achat d’un logement neuf. 
Investir dans le futur
Nous l’avons vu, avec l’arrivée à la retraite des classes d’âges issues du baby-boom, le nombre de retraités va fortement augmenter dans les 20 prochaines années. Les logements seniors seront de plus en plus demandés. Investir dans un tel logement c’est donc la sécurité d’un investissement rentable pour des années à venir.

Les séniors, des locataires soigneux
Investir dans un logement pour séniors c’est aussi la garantie d’un logement respecté. En effet, les retraités, à qui sont destinés ces logements, sont généralement plus soigneux que le reste des locataires.
Une situation stable

En outre, ces logements sont destinées aux retraités, traditionnellement fidèles et solvables ce qui minimise le taux de turn-over pour votre appartement. Cette situation assure une bonne rentabilité de votre investissement.

A quoi ressemble le futur de l’immobilier ?

Visiter un appartement sans quitter son canapé, l’aménager, le visualiser, l’estimer, voici le futur de l’immobilier. Petit tour d’horizon…

futur de l'immobilier

1.  La visite virtuelle

La révolution de la visite virtuelle est déjà en marche : finis les plan papiers, place à la visite virtuelle ! En effet, depuis peu, de nouveaux outils permettent de visualiser, voire d’interagir avec son futur appartement, alors même qu’il n’est pas encore construit. Vous êtes à la recherche d’un nouveau logement ?  La réalité virtuelle va vous permettre de faire votre short-list pour, au final, ne visiter que ceux qui vous intéressent vraiment. Les Google Cardboard par exemple permettent de visualiser un logement avec une vision 360° à l’aide d’un simple smartphone, de carton, de deux lentilles et d’un aimant.

2. L’aménagement de son futur logement

Certains logiciels vont encore plus loin que la visite virtuelle de votre futur bien à l’image de  HomeByMe. En effet, ce logiciel permet à l’acheteur de modifier le mobilier, la couleur des murs ou d’abattre une cloison dans son futur appartement depuis son smartphone. Ainsi il devient plus facile pour l’acheteur de se projeter.

3. L’hologramme

S’il existe aujourd’hui des plans en réalité augmentée (qui permettent d’avoir une vision en 3D), le futur devrait voir apparaitre l’hologramme c’est-à-dire la possibilité de voir se matérialiser autour de soi le bien que l’on désire visiter. Microsoft et Google ont déjà investi des millards dans ces technologies du futur.

4. La photo 360°

Adieu la photo classique, bonjour la photo 360°. La société Kineti, une start up française, a développé un appareil photo 360° qui permettrait de visualiser la totalité du logement juste en photographiant toutes les pièces.

5. Un algorithme pour estimer les prix de l’immobilier

Mais l’avenir de l’immobilier, c’est aussi la data, c’est-à-dire la lecture des informations du marché. Grâce à ses données nous pourrions prédire la hausse ou la baisse des prix de l’immobilier. Un algorithme, nourri d’informations concernant l’évolution du marché à partir des bases de données des agents immobiliers et autres organismes publics, calcule et estime les prix de l’immobilier dans plusieurs mois si ce n’est plusieurs années.

 

Les 10 astuces de la visite d’un appartement

On ne le dira jamais assez, lors de la visite d’appartements, soyez exigent et regardez tout, absolument tout. Voici les 10 astuces auxquelles vous n’avez pas pensé.

1. Vérifiez votre couverture réseau dans toutes les pièces.

recherche appartement

Imaginer ne pas pouvoir regarder votre actualité Instagram depuis vos toilettes, l’enfer pas vrai ? Pour éviter ce genre d’horreur vérifiez bien que vous « captez le réseau » partout dans votre nouveau chez-vous.

2. Testez le chauffage

visite appartement

Si vous le pouvez, visitez votre futur appartement en hiver pour pouvoir tester l’efficacité du chauffage.

3. Vérifiez les placards et armoires

visite appartement

Bon c’est vrai, dans Cendrillon, les souris qui peuplent sa maison son plutôt sympathiques. Cependant il peut s’avérer que celles qui envahissent vos placards ne soient pas aussi altruistes. Vérifiez donc bien l’intérieur de vos placards et armoires à la recherche de trous de nuisibles qu’il faudrait éventuellement déloger.

4. Passez du temps dans votre futur appartement

Il faut bien se l’avouer, certains appartements ressemblent aux personnes que vous croisez sur les sites de rencontre : en photos il à l’air super, en réalité il l’est un peu moins. N’hésitez donc pas à passer du temps dans votre futur appartement afin de l’expérimenter « dans la vraie vie ».

5. Assurez vous que vos meubles rentrent dans l’appartement

visite appartement

Avant d’acheter ou de louer votre futur bien, vérifiez que tous vos meubles rentrent. Avant de partir à la chasse à l’appartement, mesurez tous vos meubles imposants pour pouvoir visualiser s’ils rentrent dans votre nouveau chez-vous. Ce serait bête de devoir se séparer de cet affreux vieux canapé que votre mari affectionne tant.

6. Faites une visite de l’appartement un jour de pluie

visite appartement

Visitez le logement un jour de pluie permettra de vous rendre compte des moindres fuites de l’appartement. Vous connaissez l’adage, appartement pluvieux, appartement heureux.

7. Vérifiez que toutes les prises fonctionnent

visite appartement

Au risque de passer pour une personne paranoïaque et complètement maniaque, vérifiez tout de même que toutes les prises du logement fonctionnent. On n’est jamais trop prudent paraît-il.

8. Venez accompagné(e)

visite appartement

Dans la visite d’appartement il vaut toujours mieux venir accompagné de quelqu’un en qui vous avez confiance et qui vous aidera à prendre les bonnes décisions.

9. Visitez les partis communes

visite appartement

Avoir un appartement à soi c’est bien mais il ne faut pas oublier que l’on vit en communauté. N’hésitez pas à faire un tour dans les parties communes de votre immeuble en vous posant les questions suivantes : Il y a-t-il un parking ? Un local à vélo ? Un gardien ? Le local à poubelles est- il présentable ? Autant de questions à priori sans intérêt mais qui se révéleront essentielles lors de votre aménagement.

10. Soyez prêt

visite appartement

Ça y est, vous avez fait tous les tests possibles et inimaginables lors de votre visite et vous désirez maintenant investir dans ce logement : soyez prêt. On ne le répétera jamais assez, la recherche d’appartement est une guerre, soyez préparé et ayez toujours avec vous : fiche de paie, lettre de recommandation de votre ancien propriétaire, une description de vous et éventuellement une photo pour qu’il se rappelle de vous.

Investissement locatif et dispositif Pinel

pinel

La loi Pinel est un dispositif fiscal concernant l’immobilier locatif et qui présente le principal avantage d’accorder une remise d’impôt pouvant atteindre 21 % du prix d’achat d’un bien immobilier destiné à une location de 6 ans minimum.

Les principaux avantages de la loi Pinel

Dispositif d’investissement locatif intermédiaire entré en vigueur le 1er septembre 2014, la loi Pinel succède à la loi Duflot dont elle s’inspire largement en apportant de nouvelles mesures d’assouplissements.

C’est avant tout une loi sur la défiscalisation immobilière instaurée en vue de la relance de la construction et de la lutte contre la crise du logement. Elle ouvre droit à une remise d’impôt calculable sur la base du montant global de l’investissement et proportionnelle à la durée de sa mise en location. Le taux de défiscalisation varie de 12 %, 18 % et 21 % pour une durée de location respective de 6, 9 et 12 ans.

D’autre part, le dispositif donne la possibilité de déduire des impôts certaines charges telles que la taxe foncière, les frais de gestion locative ou encore les intérêts d’emprunts d’un crédit immobilier. Pour trouver l’offre de prêt la plus intéressante et la plus avantageuse, il est possible de recourir à une simulation crédit immobilier.

Depuis le 1er janvier 2015, la loi Pinel permet aux propriétaires bailleurs de louer à un membre de leur famille (ascendant ou descendant) sous condition de ne pas appartenir au même foyer fiscal, ce qui n’était pas autorisé sous la loi Duflot.

Par ailleurs, elle accorde d’autres avantages qui touchent à la fiscalité de donation.

Comment bénéficier de ces avantages ?

La loi Pinel s’applique à tous les logements neufs, réhabilités ou en VEFA aux normes écologiques règlementaires, acquis entre le début du mois de septembre 2014 et la fin de l’année 2016. Cependant, il est à noter que le dispositif a été prolongé jusqu’en fin 2017. Tous les contribuables résidents français, qu’ils soient particuliers ou SCPI sont éligibles à cette défiscalisation.

La remise d’impôt est octroyée dans la limitation de 2 investissements immobiliers par an d’un montant maximal annuel de 300 000 €, dont le prix d’achat du mètre carré ne doit pas excéder les 5 500 €.

Le bien immobilier doit ensuite être mis en location nue pour une durée minimale de 6 ans. Il doit aussi répondre à des conditions de zonages, c’est-à-dire qu’il doit se situer dans les zones de forte tension immobilière.

Outre le plafonnement de ressources des locataires, les investissements en Pinel sont aussi soumis à l’encadrement des loyers, qui est généralement d’environ 20 % inférieur aux loyers du marché de la zone où le logement se trouve. Le BOI-BAREME-000017 du BOFIP-Impôts définit en détail le ces plafonds de loyers et de ressources.

Comment savoir si vous avez le droit à un prêt à 0% ?

prêt

Acheter une maison neuve c’est bien. Acheter une maison neuve avec un taux d’intérêt bas c’est mieux ! D’ailleurs que diriez vous d’un taux à 0% ? Ikimo9 vous explique quelles sont les conditions à remplir pour avoir un prêà 0% lorsque vous achetez votre bien neuf.

Qu’est ce que le prêt à 0% ?

Selon une étude Ipsos, une personne sur cinq compte acheter un bien immobilier sous trois ans. Selon cette étude, les plus motivés par l’achat sont les 25-34 ans (58% des sondés) et les locataires (63% des sondés). Or, on le sait, cette année les taux de crédits sont particulièrement attractifs car historiquement bas.

Le prêt à taux zero (PTZ) a en effet été modifié en janvier 2016 pour permettre au plus grand nombre d’en profiter. Il concerne désormais les primo-achetants dans l’ancien mais aussi les acheteurs du neuf. PTZ a vu aussi son montant augmenter. En effet, désormais, il peut couvrir 40% du financement de l’achat d’un logement neuf ou ancien. De cette réécriture on retiendra enfin l’allongement de la durée du prêt sur 25 ans afin de réduire le montant des mensualités pour les ménages.

Grâce à ces différents assouplissements, le gouvernement estime que 120.000 PTZ pourraient être ainsi accordés en 2016 contre environ 50.000 en 2015.
 

Quels sont les conditions pour obtenir ce prêt ?

Ne pas dépasser un certain revenu. Si le plafond de revenus a été revu à la hausse pour permettre au plus grand nombre de bénéficier de ce prêt, il est cependant encore nécéssaire de ne pas dépasser un certain montant de revenus. Découvrez ci-dessous le tableau officiel des nouveaux plafonds de revenus (Les zones A à C correspondant aux zones plus aux moins recherchées)

prêt

Habiter au moins six ans dans la résidence pour laquelle vous faites votre prêt. Si avant 2016 il était impératif de faire de votre acquisition votre résidence principale, désormais cette obligation  n’est valable que pour une durée de six ans (sauf remboursement anticipé du prêt). Grâce à cette mesure vous pourrez mettre plus rapidement votre logement en location.

Brexit : quel impact sur l’immobilier ?

brexitJeudi dernier, les anglais votaient à près de 52% non au référendum « Le Royaume-Uni doit-il rester un membre de l’Union européenne ». Or, la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne va à coup sûr avoir de grosses répercussions économiques notamment dans le secteur de l’immobilier, mais quel est réellement cet impact ? Que doit-on attendre de la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne sur le plan immobilier ? Brexit

Baisse du pouvoir d’achat anglais

Jusqu’ici, le pouvoir de la livre sterling permettait un taux de change avantageux pour les Britanniques. A titre d’exemple il était possible d’acquérir pour 1 000 000 £ des propriétés d’environ 1 400 000 € en Europe, et donc de réaliser des investissements particulièrement intéressants. Or, certains experts avancent que dans les prochains mois, à cause du Brexit, le taux de change de la livre va s’écrouler et avoir environ la même valeur que l’euro, réduisant ainsi considérablement le pouvoir d’achat des investisseurs Britanniques en France. Ainsi, comme lors de la crise de 2008, les zones les plus touchées en France par cette chute des investissements anglais seront les Alpes et le Sud de la France, destinations autrefois privilégiées des Anglais.

La chute du marché immobilier anglais

De plus, le Brexit devrait entraîner une perte d’attractivité de la capitale d’Angleterre. En effet, de par la dévaluation du livre sterling sur le marché, Londres devrait perdre de son attrait pour les investisseurs étrangers.

L’exil des grandes fortunes vers les capitales europeennes.

Le Brexit devrait également entrainer le déménagement en Europe d’une partie des grandes fortunes de Grande-Bretagne. Un tel exil devrait être bénéfique pour l’immobilier de luxe dans les pays voisins, notamment Paris.

L’immobilier parisien en regain d’intérêt grâce au Brexit

De même, les différentes mesures à venir permettants d’éviter de créer une nouvelle bulle immobilière devraient être bénéfiques pour les autres capitales européennes comme Paris, Madrid ou Berlin. Ainsi le Brexit devrait augmenter la demande en matière de logement dans la capitale française.

(Source : JND)

8 astuces à connaitre si vous achetez un logement neuf

Choisir son propre logement neuf n’est pas chose facile. Emplacements, délais de livraison et défauts éventuels… Il est impératif de se renseigner au préalable sur divers points lorsque l’on achète un bien neuf. Ikimo9 vous dévoile ici les 8 astuces à connaitre si vous achetez un logement neuf.

logement neuf

1. Faites-vous conseiller

Avant d’acheter, faites-vous une idée précise des prix du marché. Bonne nouvelle, Ikimo9 fait cela pour vous ! Si auparavant vous deviez rencontrer plusieurs agents immobiliers pour vous faire une idée des prix, désormais grâce au comparateur Ikimo9 vous pouvez comparer les prix sur un bien du même type.

2. Visitez le site

Même si votre futur chez-vous n’est pas encore construit, il est primordial de se rendre sur place pour rechercher d’éventuelles futures nuisances. Avez-vous pensé au moindre détail ? Les placards sont-ils assez grands pour toutes vos paires de chaussures ? Jetez un oeil à absolument TOUT.

3. Pensez à l’avenir du quartier

Le quartier tel qu’il est au moment de l’achat ne sera peut-être pas le même lors de votre emménagement. Un petit passage à la mairie pour tout savoir sur votre futur quartier et sur les futurs commerces éventuels prévus en bas de votre immeuble est donc recommandé.

4. Soyez méticuleux sur la description du produit

Un conseil : lisez bien le descriptif technique remis par le promoteur. Ce dernier détaille en effet les matériaux utilisés dans l’appartement ou les équipements collectifs. L’accès au parking est-il bien sécurisé ?  Votre appartement en rez-de-chaussée dispose-t-il de suffisamment de sécurité ?

5. Personnalisez votre logement neuf si vous en avez envie

L’avantage lorsqu’on achète du neuf, c’est qu’il est possible de le modifier avant même qu’il soit construit : vous avez envie d’un beau parquet dans tout l’appartement ? De plus de placards ?  Réfléchir très tôt à ces possibilités vous permettra d’avoir une idée précise des coûts supplémentaires éventuels et facilitera la gestion des travaux de votre futur logement.

6. Jaugez vos voisins

À la signature du contrat de vente, n’oubliez pas de vérifier dans le règlement de copropriété que les activités les plus dérangeantes sont prohibées. Vous saurez ainsi à quel style de voisins vous aurez à faire.

7. Pensez à votre moyen de locomotion

Si vous achetez un appartement, c’est très probablement que vous êtes (ou êtes en passe de) devenir un adulte responsable. En tant que tel, vous avez (ou aurez) probablement bientôt ce moyen de transport que les adultes responsables adoptent, j’ai nommé la voiture. Vérifiez donc bien votre capacité de parking et les facilités pour se garer à proximité.

8. Râlez

Lors de la livraison, listez les éléments non conformes et mentionnez-les sur le procès-verbal. Le promoteur doit faire les réparations. S’il tel n’est pas le cas dans un délai d’un an, l’acheteur peut choisir l’entreprise de son choix pour faire les travaux, et envoyer la facture au promoteur.

Les 7 calvaires de la recherche de logements neufs

On ne vous apprend rien, la recherche de logements peut être un véritable parcours du combattant. On vous relate ici les 7 supplices de la recherche de logements neufs et pourquoi Ikimo9 va faciliter votre vie.

1. Tous les logements neufs qui vous intéressent sont systématiquement « juste un tout petit peu » au-dessus de votre budget.

recherche de logements neufs

Avec Ikimo9 vous choisissez votre gamme de prix grâce aux critères du site. Ainsi, impossible d’être tenté par un bien plus cher que votre budget.

2. Quand vous pensez avoir trouvé la maison de vos rêves, vous réalisez qu’elle ne sera pas construite avant 2021.

recherche de logements neufs

Sur Ikimo9 vous pouvez sélectionner des logements en fonction de leur date de livraison. Ainsi, plus de problème de timing.

3. Vous faites tellement de recherches en ligne sur différents sites que vous finissez par vous perdre totalement.

recherche de logements neufs

Ikimo9 compare pour vous tous les logements neufs de la région. Finie la recherche de logements qui dure éternellement, tous les promoteurs et tous les logements sont là.

4. Quand, enfin, vous pensez avoir trouvé l’appartement idéal,  vous réalisez qu’il se situe à 10km de tous transports.

recherche de logements neufs

5. Vous êtes tellement désespéré que vous commencez à regarder les logements qui n’ont aucune photo.

recherche de logements neufs

recherche de logements neufs

Ikimo9 vous donne tous les détails (adresse et prise de rendez-vous) sur votre logement neuf sans inscription.

7. Vous savez qu’investir dans les aides pourrait vous éviter de payer trop d’impôts mais vous ne comprenez pas grand chose à la loi Pinel et à tous ses confrères.

recherche de logements neufs

On le sait, vous avez essayé très très fort de comprendre le principe de défiscalisation, en vain.  Ikimo9 met à votre disposition des outils d’aide comme une calculatrice de financement et de défiscalisation. Et pour comprendre comment ça marche en détail, rendez-vous ici.