Quelles sont les nouveautés du dispositif pinel en 2021 ?

12/11/2020
Quoi de neuf pour la loi Pinel en 2021 ? Ce dispositif a été mis en place pour financer l’achat d’un appartement neuf ou d'une maison neuve, destinés à la location uniquement. La loi Pinel devait prendre fin en 2021 mais elle a finalement été reconduite dans un amendement de la loi de finances 2020. Le dispositif Pinel tel qu'on le connait se poursuit donc en 2021 et ce, jusqu'en 2024. Certaines restrictions seront cependant appliquées dès 2022. Nous verrons, après un petit rappel de ses grands principes, quelles sont les nouveautés de la loi Pinel pour 2021 et ce que ça change pour l’investissement immobilier neuf. Nous évoquerons aussi les changements à partir de 2022. 

 

Rappel des grands principes de la loi Pinel, une solution d'investissement locatif

La raison d’être du projet Pinel : relancer le marché de l’immobilier locatif

La loi Pinel est un dispositif d’aide à l’investissement locatif mis en place au 1er septembre 2014. L’objectif est de relancer le marché de l’immobilier neuf. Comment ? En permettant d’investir plus facilement et d'avoir une réduction d'impôt sur le revenu. Néanmoins, ce dispositif n'inclut pas tout l'immobilier neuf. Les biens immobiliers éligibles au dispositif Pinel doivent être destinés à la location aux ménages ayant des revenus modestes.

 

Quels sont les avantages d’investir avec le dispositif Pinel ?

Avec la loi Pinel, il est possible d’acheter un logement neuf avec plus de facilités. Il est même possible dans certains cas d’investir sans apport personnel. Le crédit immobilier peut être absorbé par deux bouées : une réduction d'impôts sur le revenu, associée à une hausse de revenus générée par la perception des loyers de la location. Il n’est toutefois pas obligatoire de contracter un crédit pour bénéficier du dispositif Pinel.

Moins d’impôts et plus de revenus, sont deux portes d’ouverture qui permettent de mieux négocier avec son conseiller bancaire.


Les conditions d’application du dispositif Pinel

Les engagements auxquels sont tenus les propriétaires bailleurs


Pour bénéficier de la loi Pinel, il faut s’engager à respecter certaines conditions sur une durée déterminée (de 6 à 12 ans). De 2014 à 2020, ces engagements étaient les suivants :

  • le bien immobilier financé doit être un logement neuf (achevé ou sur plans)
  • il doit être destiné à être loué en non meublé et constituer la résidence principale du locataire (ce qui exclue la location saisonnière et touristique)
  • le logement neuf doit répondre à certains critères de performance énergétique et être situé dans des zones urbaines précises où la demande immobilière est inférieure à l’offre
  • des plafonds révisés annuellement doivent être respectés : le montant maximal du loyer et le revenu maximal du foyer fiscal locataire.

 


Comment sont calculés les plafonds et les avantages fiscaux du dispositif Pinel ?


Les plafonds de loyer et des ressources financières du locataire diffèrent selon les zones et sont revus chaque année. En moyenne, le plafond du loyer est inférieur à 20% de ce qui se trouve sur le marché. L‘investisseur peut quant à lui bénéficier d’un avantage fiscal qui sera défini par la durée de son engagement. L’avantage fiscal en métropole est ainsi de 12 % sur 6 ans, de 18% sur 9 ans ou de 21% sur 12 ans. Le non-respect des engagements par le propriétaire annule les avantages fiscaux prévus sur la période annuelle.

Prenons pour exemple un logement à 175 000 € en zone Pinel A. Un engagement sur une location de 6 ans génère une réduction fiscale de 12%, soit 21 000 € en tout sur 6 ans. Un engagement sur 9 ans génère une réduction fiscale de 18%, soit un total de 31 500 €. Un engagement sur 12 ans génère un avantage fiscal de 21%, soit 36 750 €.

Concernant le loyer, un appartement d’une surface de 50m² en zone Pinel A répond à un plafonnement de loyer estimé à 689 €/mois. Le revenu généré par votre investissement est donc de 689 € par mois et vous économisez sur vos impôts entre 255 € et 292 € par mois, en fonction de la durée d’engagement (6, 9, ou 12 ans) que vous choisissez.

 

Nouveautés de la loi Pinel à partir de 2021

Quels sont les changements à venir de la loi Pinel ?


Le dispositif de défiscalisation Pinel actuel a été prolongé au 31 décembre 2022. Néanmoins, certaines conditions changeront en 2021, conformément aux amendements de la loi de finances pour 2020. Voici les deux grands bouleversements de la loi Pinel 2021 :

  • Le dispositif Pinel sera réservé aux bâtiments d’habitation collectifs neufs, soit des appartements neufs dans des immeubles collectifs situés en zone tendue, achetés en état futur d’achèvement ou construits depuis moins de 12 mois. Un bâtiment d’habitation collectif (BHC) est un bâtiment dans lequel sont superposés, partiellement ou totalement, plus de deux logements distincts, disposant de parties communes bâties. Il ne sera donc plus possible de profiter de la défiscalisation Pinel sur des maisons individuelles érigées sur un terrain constructible, quelle qu’en soit la zone urbaine.
  • ll est prévu que les plafonds des loyers et des ressources des locataires soient régionalisés, en étant fixés par le Préfet. Un test est en cours en Bretagne. 

 

Quid du prolongement jusqu'en 2024 ?

Faisons à présent un point rapide sur les changements des taux de réduction d'impôt prévus en métropole :

Nombre d'années d'investissement 2021 à 2022 2023 2024

6 ans

12% 10,5% 9%

9 ans

18% 15% 12%

12 ans

21% 17,5% 14%

 

En Outre-mer aussi, les taux de réduction d'impôt resteront inchangés en 2021 et 2022 et changeront à partir de 2023 :

Nombre d'années d'investissement 2021 à 2022 2023 2024

6 ans

23% 21,5% 20%

9 ans

29% 26% 23%

12 ans

32% 28,5% 25%

 

Trois cas dans lequels les avantages fiscaux ne changeront pas

 

Il existe cependant trois exceptions. En effet, les taux resteront inchangés (à 12%, 18% et 21% en métropole et à 23%, 29% et 32% en Outre-mer) en 2023 et 2024 pour :

  • les logements qui ont fait l'objet de lourds travaux de réhabilitation (et qui sont donc considérés comme remis à neuf)
  • les logements neufs qui respecteront "un niveau de qualité, en particulier en matière de performance énergétique et environnementale, supérieur à la réglementation, dont les critères sont définis par décret"
  • les logements situés dans un quartier prioritaire de la politique de la ville



Comment bien investir avec la loi Pinel en 2021 ?

Pour bien réussir son investissement locatif dans l’immobilier neuf en 2021, il faut prendre en compte plusieurs facteurs. Il est ainsi vivement conseillé de se renseigner auprès de son notaire pour connaître les frais liés à la transaction. Il est aussi indispensable de consulter son conseiller bancaire pour définir sa capacité d’emprunt et son effort d'éparge. Afin de prendre de l'avance et de mieux cerner votre capacité d’investissement et votre apport immobilier, le recours à un comparateur de logements neufs vous permet de choisir le logement neuf qui correspond le mieux à vos objectifs.

Ikimo9.fr est le 1er comparateur de logements neufs, et vous permet de préparer votre investissement en évitant les mauvaises surprises. A travers les fiches des logements, vous avez accès à un ensemble de fonctionnalités :


- estimation des mensualités et du coût total du prêt en prenant en compte votre apport immobilier
- estimation des avantages fiscaux Pinel en fonction de la durée de location
- estimation des revenus générés par les loyers Pinel

Le moteur de recherche vous permet de trouver facilement un logement neuf dans le secteur de votre choix. Nombre de pièces, surface totale, prix du logement, date d’achèvement... Trouvez en quelques clics logement dans lequel vous souhaitez investir et discutez avec des experts pour bénéficier de conseils fiscaux personnalisés. Vous pouvez ainsi bien préparer votre investissement immobilier en prenant en compte tous les facteurs financiers.

 

 

Ce qu’il faut retenir sur la loi Pinel

En bref, les conditions d’investissement définies par le dispositif Pinel changent en 2021, même si les engagements restent les mêmes dans les grandes lignes. Néanmoins, les maisons individuelles sont exclues du dispositif Pinel, désormais réservé aux seuls logements collectifs à compter du 1er janvier 2021. Les plafonds de loyers et de ressources du locataire seront définis annuellement, mais devraient être du ressort des régions. Afin de profiter des meilleurs avantages fiscaux, il serait préférable d'investir avant l'année 2023. Estimez dès maintenant votre capacité d’investissement grâce au comparateur de logements neufs !

Vous souhaitez acheter dans le neuf ?

Accèdez à + 20 000 logements neufs en France

Trouver mon logement